LE SYSTEME CARDIO-VASCULAIRE

February 1, 2017

 

LE SYSTEME CARDIO-VASCULAIRE ?

 

Le coeur humain bat environ 2,6 milliards de fois durant les 70 premières années de sa vie, sans compter les coups de coeur (!)  Bref, vous comprendrez que nous ne puissions trahir le nom de celui qui a compté tout ça. Ce qui est intéressant, c’est que cela signifie que 165 millions de litres de sang – du bon, du nôtre – a coulé dans notre système cardio-vasculaire, soit 6'000 litres par jour. Je vous rassure, ce sont presque toujours les mêmes litres d’origine, plus ou moins renouvelés... Si on nous dit en plus que cela correspond à 50 baignoires, cela reste tout autant qu’avant. Tout ce « pompage » est réalisé presque en exclusivité par un muscle

creux comme certaines pensées et pesant de 300 à 400 g, vide. C’est le muscle le plus important en ce qui concerne la survie et peut-être les émotions, car on n’est pas encore sûrs qu’elles viennent toutes de là...

 

Evidemment qu’avec l’âge, même si on est au courant de plus de solutions et de raccourcis qu’avant, le cœur a tendance à fléchir devant le devoir, surtout s’il est en relation avec un cerveau qui lui parle tous les jours de retraite...

 

Bref, tout ça pour dire que le cœur est un muscle, et qu’il peut et devrait être entraîné! C’est ce qu’on appelle très logiquement, un entraînement cardio- vasculaire, ayant pour but d’améliorer les capacités de l’ensemble concerné, afin de pouvoir travailler avec « un ralenti » réglé plus bas, afin d’économiser les coups et les coûts...

 

Fonctionnement du coeur

 

Le coeur a deux côtés, le gauche vu de face, devenant le droit vu de dos...

Notre cœur est divisé en deux pompes qui fonctionnent ensemble. Le sang qui revient des organes et des tissus de notre corps, entre par le côté droit du cœur qui le pompe pour ensuite l'envoyer aux poumons. Nos poumons rejettent le dioxyde de carbone contenu dans notre sang et le remplace par de l'oxygène. => définition trouvée sur Google ! Sous-entendu, si vous aimeriez beaucoup plus de détails dits de manière beaucoup plus „classique“, c’est là qui faut haler...

Chaque ventricule est précédé d’un „atrium“. 4 „soupapes“ permettent de régler les flux et empêcher le sang de faire marche arrière!

Chaque contraction comprenant la contraction et le relâchement musculaire (ce n’est pas logique, mais c’est du vocabulaire français) crée une pression artérielle différente quant au moment du pompage et du moment de l’expulsion dans les veines. Pour la suite, voir définition ci-dessus.

 

Moyens de transport utilisés par l’oxygène et les nutriments vitaux

 

Le circuit débute dans les poumons, afin d’insufler du sang neuf dans le circuit, c’est-à-dire en l’oxygénant pour ensuite se rendre dans l’atrium ou oreillette gauche – vu de face ! Ensuite on va voir le ventricule, puis via l’aorte dans les différentes artères qui contiennent donc le sang riche en oxygène, par opposition aux veines qui n’en ont pas – de la veine – puisqu’elles sont très pauvres en oxygène, qui est en fait la « monnaie » du circuit cardio-vasculaire. On vous passe les contorsions faites par les artères pour devenir des vaisseaux capillaires et pour déboucher sur les cellules les plus éloignées. Les cellules ainsi visitées permettent de faire un troc : de l’oxygène, des nutriments vitaux et des hormones contre des toxines, du

dioxyde de carbone et des résidus du métabolisme, soit de la transformation des macro-nutriments en énergie. Donc et comme toujours lorsqu’on fait dans la générosité, on en ressort plus pauvre qu’avant, et donc le sang appauvri de revenir au coeur par les veines, mais par l’autre côté, avant de retourner aux poumons pour reprendre le circuit avec du « sang neuf » !

 

Remarquable: Si nous mettions bout à bout tous les canaux et vaisseaux sanguins parcourant notre corps nous obtiendrions une longueur approchant deux fois et demi la circonférence de la terre, soit près de 100.000 km de long – sacré bon sang !

 

POURQUOI S’ASTREINDRE A UN ENTRAÎNEMENT CARDIO- VASCULAIRE CIBLE?


L’entraînement cardio-vasculaire porte ce nom, car il active le système cardio- vasculaire. Lapalissade bonne à retenir.

Cela apporte une bonne condition physique générale, avec un léger risque de perdre un peu de poids et de graisse... L’entraînement cardio-vasculaire exige une activité physique de plus longue haleine, débouchant donc sur une plus grande

endurance et une meilleure résistance à l’effort. Durant l’entraînement, le premier carburant utilisé est le glucose, puis petit à petit, et si le rythme le permet, il va aussi être brûlé des graisses, si par contre le rythme est trop important, ce sont plutôt les muscles (protéines), une fois toutes les réserves de sucres épuisées, qui risquent d’y passer...

 

Avantages de l’entraînement cardio-vasculaire

Avantages sur la santé en général:

- Renforcement du muscle cardiaque (le coeur) et meilleure respiration (capacité thoracique et apports sanguins influencés positivement)
- Consommation des graisses stockées et perte de poids
- Silhouette tonifiée

- Peut être effectué sur place

 

Yess-Fitness votre centre de remise en forme et santé!