Lactose

February 1, 2017

 

Le lactose est le sucre naturel du lait.

Sur les alpages, quand on a soif et un petit coup de barre, rien de mieux qu'un grand verre de lait frais – pris directement à l'étable si possible. A condition de bien digérer le lait et les produits laitiers ! Les personnes intolérantes au lactose se plaignent typiquement de maux de ventre, de ballonnements ou de diarrhée après avoir bu du lait. 

Le lait contient du lactose – le sucre naturel du lait. Et certaines personnes ne le digèrent pas bien. Il leur manque la lactase (ou elles en ont trop peu), l'enzyme qui hydrolyse le lactose. La lactase divise le dissacharide (lactose) en deux quand il arrive dans l'intestin grêle pour qu'il passe par la paroi intestinale dans le sang. La carence en lactase a pour conséquence le passage du lactose tel quel dans le gros intestin. Les bactéries qui s'y établissement le fermentent. S'en suivent ballonnements, crampes et diarrhées.

Une alimentation sans lactose ou pauvre en lactose est indiquée, le seuil de tolérance variant d'une personne à l'autre. Certaines personnes ne digèrent aucun produit laitier, d'autres peuvent tout de même s'autoriser un yogourt par jour. A vous de tester le niveau de votre seuil de tolérance. Sachez que

plus le yogourt approche du jour de limite de consommation, moins il contient de lactose –

vous le digérerez mieux. Si vous ne pouvez vraiment plus manger de produits laitiers du tout, vous devez trouver une autre source de calcium – une eau minérale riche en calcium ou des noix ou des légumes verts qui en contiennent aussi.

 

Le saviez-vous ?

Incroyable, mais l'intolérance au lactose est en fait tout à fait normale. Si vous excluez les Européens et les Américains du Nord, env. 90% des humains présentent une intolérance au lactose. Nous élevons depuis longtemps des vaches pour boire leur lait en Europe et en Amérique du Nord. Nos gènes s'y sont adaptés. Nous digérons donc le lait également à l'âge adulte. Quelle chance !

Il y a éventuellement du lactose dans:

- la charcuterie, le jambon

- les produits cuisinés

- les soupes

- le chocolat

- les sucreries

- les sauces, le bouillon

- les médicaments

Lisez donc bien la liste des ingrédients de ce que vous ingérez. Ou demandez conseil à votre pharmacien.

 

Share on Facebook
Share on Twitter