Les 10 raisons pour lesquelles vous ne parvenez pas à maigrir

May 18, 2017

Apparemment, vous faites tout ce qu’il faut : vous avez une activité physique régulière, votre alimentation est équilibrée, vous ne grignotez pas entre les repas, et pourtant, rien n’y fait, l’aiguille de votre balance ne bouge pas. Si vous aussi, vous n’arrivez pas à mincir, ou si vous avez grossi sans vous l’expliquer, voici quelques conseils qui pourront peut-être vous aider. Découvrez les 10 raisons qui vous empêchent de maigrir, 10 pistes pour vous débarrasser de vos kilos superflus.

1 Stress, manque de sommeil Une étude américaine portant sur 500 personnes a montré que le stress et le sommeil avaient une influence sur la perte de poids. En ce qui concerne le stress, il semble clair que plus nous en éprouvons, plus la perte de poids est difficile. Il en va différemment du sommeil : le manque ou l’excès sont aussi défavorables. Les participants qui dormaient entre six et huit heures par nuit obtenaient les meilleurs résultats.
Notre conseil : évitez les journées stressantes, couchez-vous plus tôt et pratiquez une activité physique régulière. Vous profiterez d’un sommeil plus profond et plus réparateur.

2 Les effets du sport sont souvent surestimés
Le sport brûle des calories, c’est indéniable. Cependant, ses effets sont souvent surestimés. Et nombre d’entre nous mangent plus que nécessaire au motif « qu’ils ont fait du sport », ce qui empêche la perte de poids.
Notre conseil : veillez à équilibrer votre alimentation, même après une activité physique.

Mangez lentement, en vous concentrant sur ce que vous faites, afin de sentir à temps que vous êtes rassasié.

3 Excès de boissons sucrées
Vous faites vraiment attention à ce que vous mangez, vous ne grignotez pas entre les repas et vous vous préparez des repas pauvres en lipides ?

Mais avez-vous déjà réfléchi au fait qu’un soda ou un jus d’orange sont de véritables bombes caloriques ?

50 cl fournissent 200 à 250 kcal, soit à peu près autant qu’un demi-repas.
Notre conseil : essayez de limiter votre consommation de boissons sucrées. Privilégiez l’eau ou le thé sans sucre.

4 L’alcool
Un petit verre de vin mousseux à l’apéritif, du vin rouge avec le plat principal et un verre de Limoncello pour accompagner le café. On oublie souvent que l’alcool apporte 7 kcals par gramme, soit presque autant que la graisse (9 kcal/gramme). Mais ce n’est pas tout !

L’alcool réduit la combustion des graisses !

Notre conseil : réduisez votre consommation d’alcool à un verre (pour les femmes) ou deux (pour les hommes) par jour.

5 Des rations trop grosses
Vous ne mangez que trois fois par jour et pourtant vous ne maigrissez pas ? Vos repas sont sans doute trop copieux ou mal équilibrés.
Notre conseil : veillez à privilégier les légumes dans la composition de vos repas et à réduire les quantités de glucides et de protéines. Le lien ci-dessous vous propose une assiette-type et sa composition idéale. Vous trouverez en outre des indications pour les quantités recommandées. 

6 La nourriture-compensation
Si vous avez une envie irrépressible de sucre ou si vous ressentez le besoin de manger alors que votre dernier repas n’est pas très loin, il est très probable que vous cherchiez à compenser quelque chose. Pour les uns, ce sera l’ennui, pour les autres la tristesse, le stress ou la nervosité. Parfois, manger sert aussi de « récompense ».
Notre conseil : Lorsque vous êtes à deux doigts de dévorer n’importe quoi, prenez deux minutes (pensez à la minuterie !) pour identifier la cause de cette prétendue fringale. Il est probable que ce temps de recul suffise à faire passer l’envie. Si ce n’est pas le cas, cherchez des alternatives « sans calories », par exemple, prendre un bain chaud, appeler une amie, boire une tasse de votre thé préféré… 

7 L’effet yoyo
L’organisme est encore plus malmené si vous passez d’un extrême à l’autre et alternez les semaines de restriction calorique et de débauche alimentaire. Si votre métabolisme fonctionne au ralenti en période de diète, il utilise ensuite chaque calorie apportée pour constituer des réserves, ce qui peut même provoquer une prise de poids, même sans manger trop.
Notre conseil : veillez à un apport calorique adapté. Pour ce faire, aidez-vous de notre assiette-type 

8 Les bons et les mauvais aliments
Vous arrive-t-il régulièrement de renoncer à votre plat préféré ou de classer les aliments en bons et mauvais aliments ? Une telle attitude favorise les fringales. Pour perdre du poids, un seul secret : équilibrez son alimentation. Et le chocolat est tout à fait permis, avec modération bien sûr.
Notre conseil : il n’y a pas de « mauvais » aliments. Intégrez les aliments tels que chocolat et autres douceurs de manière ciblée. N’oubliez pas que manger doit rester un plaisir !

9 Le poids sur la balance ne reflète pas votre graisse corporelle
Pratiqué régulièrement, le sport fait prendre du muscle et perdre de la graisse. Le muscle est plus lourd que le tissu adipeux. Il est donc possible que votre poids augmente pendant quelque temps. Néanmoins, cette prise de poids est tout à fait positive, car les muscles brûlent l’énergie apportée. De plus, le sport sculpte votre silhouette : les bourrelets sur le ventre et les fesses disparaissent, le corps se raffermit et la peau devient plus lisse.
Notre conseil : ne vous fiez pas totalement à votre balance, car elle ne fait aucune différence entre la masse musculaire et la graisse.